Une vaste littérature sur les camps et la déportation publiée dès l’après-guerre

Johannes Heuman, doctorant à l’Université de Stockholm en Suède et associé à l’IHTP, travaille sur le projet National Identity on Trial: The Holocaust and the French Historical Culture.

J’ai utilisé la bibliothèque d’IHTP pendant une année (2011-2012) pour mes recherches sur la première historiographie de la Shoah en France. La bibliothèque est connue pour sa collection sur la Seconde guerre mondiale mais contient également une vaste littérature qui témoigne de la façon dont cette période a été interprétée dès l’après-guerre. Mon intérêt principal s’est porté sur des livres et des articles scientifiques sur la déportation et les camps. Il s’agit des études qui ont été réalisées à la fin des années quarante et cinquante.

Dans ce domaine de recherche, on ne peut guère trouver d’autres bibliothèques ou archives disposant d’une pareille collection. J’ai par exemple trouvé des pièces d’archives à propos d’expositions sur la déportation et les camps de concentration, organisées en France juste après la guerre. Ce type de documentation montre remarquablement le niveau de savoir et le discours public sur cette question, à cette époque.

La bibliothèque est marquée par le fait d’être intégrée dans une institution de recherche possédant une grande expertise sur l’histoire contemporaine. En tant que doctorant suédois j’ai été surpris par l’accessibilité des documents pour les chercheurs et les doctorants associés au laboratoire. A Stockholm, j’aurais dû demander une permission spéciale pour consulter des collections similaires. A l’IHTP les fonds des archives, les journaux et  les livres d’époque sont accessibles par l’intermédiaire d’une administration simple. Je trouve aussi que l’atmosphère de la bibliothèque est calme et favorable à l’étude.

Je peux donc chaleureusement recommander la bibliothèque à tous les étudiants, les chercheurs ou les personnes qui portent un intérêt particulier à l’histoire contemporaine. J’y reviendrai certainement lors de mes prochains séjours à Paris.


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.