Une collection emblématique du patrimoine de la bibliothèque

Collection Souffrance / CH2GM-IHTP

Dans d’imposants classeurs sont conservées dans les collections de la bibliothèque de l’IHTP, 2 collections de cartes  Résistance ou Action et Souffrance, cartes réalisées des années 1960 aux années 1980 par le réseau des correspondants départementaux du Comité d’histoire de la Deuxième guerre mondiale puis de l’IHTP.

77 cartes de la Souffrance couvrant 72 départements et 63 cartes de la Résistance pour 43 départements constituent ce corpus dont la liste complète est accessible sur le site de l’IHTP. En effet, dès les premiers tirages, un exemplaire de chaque carte a été conservé dans la bibliothèque du Comité, puis de l’IHTP. Certaines d’entre elles sont aussi présentes dans d’autres institutions (archives départementales, Bibliothèque nationale de France, Bibliothèque internationale de documentation contemporaine…), mais la collection la plus complète se trouve à la bibliothèque de l’IHTP ce qui en fait un fonds unique s’inscrivant dans l’héritage patrimonial du Comité.

Une quarantaine de brochures explicatives réalisées par ces mêmes correspondants accompagnent certaines cartes de la collection. Classées indépendamment des cartes et insérées au fonds de monographies de la bibliothèque aux cotes R Résistance et D Déportation, elles constituent un apport documentaire enrichissant le corpus.

Les informations recueillies par les correspondants départementaux et figurant sur les cartes recensent des actes de Résistance et des faits de déportation. La diversité des actes, la densité de l’information ont parfois conduit les correspondants à réaliser plusieurs cartes pour un même département, soit par nature des actions – les trois cartes de l’Aisne par exemple différencient sabotage-maquis, parachutages-combats et exécutions, soit par découpage chronologique, avant ou après le débarquement pour l’essentiel.  Par Résistance sont désignés sabotages, maquis, parachutages, combats, exécutions, attentats. Souffrance, regroupe des données sur internés, déportés, fusillés et victimes civiles ainsi que parfois des destructions matérielles (bombardements ou représailles). L’élaboration de ces cartes s’inscrit dans la continuité du recueil de données concernant les actes de guerre sur le territoire français dont avait été chargé le Comité.

Ces cartes, en général tirées entre 1000 et 1200 exemplaires chacune, ont été diffusées au niveau local par l’intermédiaire des Inspecteurs d’académie dans les établissements scolaires et les services des archives départementales, au niveau national par le Comité auprès de grandes bibliothèques et centres de recherche internationaux. Cette diffusion s’est parfois accompagnée de la présentation des cartes par les correspondants aux enseignants du département.

Cette collection de cartes à caractère patrimonial vient de faire l’objet d’une numérisation par la bibliothèque de l’IHTP.

Valérie Hugonnard, Responsable de la bibliothèque de l’IHTP

Nicolas Schmidt, Chargé des ressources audiovisuelles

 

 

 


Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *